Ligne directe 04 28 07 02 00
Démo gratuite
23/02/2022

Les 16 communes des Monts du Pilat se sont inscrites sur l’application illiwap

Les 16 communes des Monts du Pilat se sont inscrites sur l’application Illiwap. Depuis le mois de novembre, elles partagent leurs actualités aux abonnés des alentours. La communauté de communes a financé les inscriptions et une formation pour inciter ses villes et villages à rejoindre l’application. partager l'article
Monts du Pilat
Source : https://www.tl7.fr/actualites-loire/actualite/actualite_1/les-communes-des-monts-du-pilat-ont-adopte-l-application-illiwap_5187.html
Du 21/02/2022

Cela fait trois ans que la Communauté de Communes des Monts du Pilat est sur l’application stéphanoise Illiwap. Depuis le mois de novembre, les 16 communes du Pilat se sont toutes mises dessus. Coupures d’eau, travaux ou embouteillages, les abonnés sont instantanément au courant de ce qu’il se passe dans leur commune ou celles aux alentours. « Les trois-quarts de nos abonnés sont de Bourg-Argental. Mais après on en a quelques-uns qui viennent de Saint-Etienne ou Annonay », explique Sabine Parat Manzi, adjointe à la communication à la ville de Bourg-Argental.

Un complément à la communication

La commune de Saint-Romain-les-Atheux était l’une des premières communes à rejoindre l’application. En deux-trois ans, elle a réussi à obtenir près de 900 abonnés. Comparée à Bourg-Argental, elle a décidé d’élargir le thème de son compte et pas seulement de parler de la municipalité. « On ne partage pas que les informations de la mairie, mais aussi les actions des associations aux alentours. A chaque fois on a de très bons retours et nous pouvons être au plus près de la population », précise David Kauffer, le Maire de la ville.

Une initiative des Monts du Pilat

Pour inciter les villes et villages, la Communauté de Communes des Monts du Pilat les a formés sur Illiwap. Elle a pris la décision de payer les inscriptions annuelles depuis cette année. « Cela nous aide beaucoup de la Communauté de Communes finance cet abonnement, parce qu’avant c’était pris sur le budget de la ville et on était restreint dans les fonctionnalités », relève le maire de Saint-Romain-les-Atheux.